Catégories
Environnement

Confort, sécurité et écologie : les leitmotivs de l’automobile

Le marché des véhicules pour les particuliers se diversifie, il s’adapte aux besoins des foyers au fil des années,comme aux contraintes diverses. On a ainsi vu se développer le nombre de voitures familiales, de même que les petits véhicules à vocation urbaine ont eux aussi pris une place croissante. Ces deux types d’autos avaient surtout vocation à satisfaire une demande importante sur le marché. Il fallait non seulement combler un manque, mais surtout proposer des modèles plus modernes, plus fonctionnels, plus spacieux, mais aussi plus technologiques et bien entendu moins polluants, tout en étant plus confortables à conduire.

A lire également : Les enjeux de la récupération de pluie

La technologie au service du conducteur

Quand on prend sa voiture chaque jour pour faire parfois plusieurs dizaines de kilomètres pour se rendre sur son lieu de travail, on apprécie que ce moment soit le plus agréable possible. Pour cela, on s’équipe d’une bonne stéréo, on choisit un modèle qui dispose de sièges ergonomiques, et l’on prend soin de sélectionner, parmi toutes les gammes que l’on se voit proposer, des voitures qui ne consomment pas trop de carburant. Sans cela non seulement on doit affronter chaque jour une expérience douloureuse, mais en plus on doit la payer au prix fort. Les constructeurs le savent et se plient en quatre pour proposer des véhicules adaptées à ces besoins, sans oublier d’ajouter des options de confort, comme la caméra de recul, sans laquelle on passe parfois trop de temps à se garer, ce qui use la patience.

Les contraintes de la conduite en ville

Il fut un temps, pas si lointain, on l’on avait à choisir de reconfigurer les villes et en particulier les hypercentres, pour favoriser les déplacements automobiles. Aujourd’hui, à l’inverse, tout est fait dans les grandes métropoles européennes, et en particulier françaises, pour que la place de la voiture soit de moins en moins importante. Ce phénomène répond à différentes problématiques : la réduction des pollutions sonores et atmosphériques, le développement des moyens de transports plus verts, la volonté d’offrir aux piétons et aux cyclistes une plus grande part de l’espace urbain.

A lire également : Pourquoi jardiner bio ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *